Être accompagné pour investir dans l’immobilier

Investir dans l'immobilier

Publié le : 27 août 20208 mins de lecture

Il y a de nombreuses façons de gagner de l’argent. Et pour en économiser, on peut toujours utiliser la méthode de l’épargne traditionnelle et l’épargne-pension. Mais pour réellement assurer un avenir financier, plusieurs personnes choisissent d’investir. En général, faire un investissement est risqué, car on y associe souvent un emprunt auprès d’une banque ou d’un organisme de prêt. Ce n’est pas la meilleure méthode pour gagner de l’argent rapidement. Mais au long terme, et avec les bonnes stratégies, on peut largement avoir un rendement satisfaisant. À la recherche d’une retraite paisible, ou d’un logement pour sa famille, la plupart des gens préfèrent investir dans l’immobilier. Ce terme fait référence à « quelque chose qui ne bouge pas », que ce soit, une parcelle de terrain nu, une maison, ou un bâtiment. C’est l’idéal pour se constituer un patrimoine et assurer un héritage à ses enfants. Et selon les expériences, quitte à demander un prêt, il est préférable et plus facile d’emprunter beaucoup d’argent que très peu, mais cela ne dépend que de votre capacité d’emprunt.

Les connaissances essentielles à savoir avant d’investir

Il est important de savoir que ce n’est pas un geste quelconque. Il faut bien définir les objectifs et y réfléchir sereinement, s’il s’agit d’avoir une résidence principale, d’un patrimoine, ou d’un moyen de rentabilité.

Comme toute chose, il existe des lois spécifiques concernant les biens immobiliers. On parle alors de droit immobilier. Les textes relatifs à ce droit se trouvent dans le code de la construction et de l’habitation, le Code civil, et le code de l’urbanisme, que ce soit pour une location, une copropriété, une vente, ou un permis de construction s’il s’agit d’un terrain. Par ailleurs, ce droit s’applique aussi au voisinage, notamment en cas de tapages et de nuisances, de toutes sortes.

Un guide d’achat est disponible pour connaitre l’état du marché (s’il y a par exemple trop d’offres par rapport à la demande). Cela est utile pour faire une étude du marché et des calculs stratégiques nécessaires pour une bonne rentabilité et améliorer le pouvoir d’achat.

Les biens immobiliers sont aussi soumis à des taxes et des impôts. Il y en a plusieurs: la taxe d’habitation (dû par l’occupant), la taxe foncière (dû par le propriétaire), etc. il en va de même pour les entreprises, mais aussi les taxes pour les logements vacants et l’enlèvement des ordures ménagères. Ils font partie des impôts locaux, c’est-à-dire qu’ils vont servir à financer les communes et les départements de la région.

Plusieurs sites sont disponibles pour vous aider à faire des placements, cliquez ici.

Pourquoi faire un investissement dans l’immobilier locatif ?

On parle d’investissement locatif, quand on achète un logement dans le but de le louer, pour avoir des revenus complémentaires. Il est le numéro un en termes de placement en France (en raison de la possibilité d’un placement par crédit). Il s’agit d’un domaine très vaste et il offre de nombreuses possibilités, mais dans la majorité des cas, sa valeur n’est constatée qu’au long terme.

L’un de ses avantages est de permettre de réduire les impôts grâce à la défiscalisation immobilière, hormis les loyers mensuels donnés par les locataires. Mais pour cela, il faut établir un loyer, assez attractif pour avoir rapidement un client potentiel, mais pas trop bas non plus pour avoir des résultats optimaux de rentabilité.

Choisir le bon endroit est une étape essentielle d’un point de vue stratégique. En connaissant le taux de logements vacants par exemple, on peut faire une estimation de la valeur géographique selon les besoins des personnes cibles. Vous pouvez faire des recherches sur internet, ou demander aux voisinages en faisant des visites.

Investir dans une location nécessite aussi une bonne gestion des biens. Il faut bien choisir ces locataires, car on peut s’enrichir facilement en ayant des épargnes, mais il est possible aussi de s’endetter dans le cas contraire. Toujours considérer qu’il y a possibilités d’éventuels travaux, qu’il s’agit de réparation ou de rénovation.

Le rôle des agents immobiliers

Ce sont des professionnels qui ont pour objectif de mandater des ventes, c’est-à-dire qu’ils ont la capacité d’agir pour le compte de leurs clients. Ils sont engagés par les propriétaires pour faire les négociations de ventes, et jouent un rôle d’intermédiaire. Ils vendent des appartements, des maisons, des locaux commerciaux, etc. pour une agence ou en indépendant. Évaluer la valeur d’un bien et prospecter font partie de leurs fonctions. On peut aussi dire d’eux qu’ils sont des administrateurs de biens, car ils sont responsables de la gestion des bâtiments qui leur sont confiés. Ils se doivent de trouver un acquéreur et d’effectuer la visite, en leur présentant une maison adaptée aux attentes et budgets des clients. Et à la fin, finaliser la vente et gérer les partis administratifs. Tout cela contribue au fait qu’il est important de toujours prendre l’avis d’un professionnel, car c’est la personne à joindre pour recevoir de bons conseils et apprendre sur les bons plans et la valeur du marché en termes d’immobilier. Néanmoins, il est conseillé de chercher un vendeur motivé et de préférence acheter près de chez soi pour faciliter la gestion et le suivi.

Les autres possibilités d’investissement

Mis à part l’investissement locatif, il existe aussi d’autres moyens d’investir dans l’immobilier.

Pourquoi pas dans l’immobilier d’entreprise ? Une étude a révélé qu’il constitue 70 % des locaux tertiaires et que le coût de la gestion est minime par rapport au locatif.

Il est aussi possible d’investir à l’étranger et de bénéficier ainsi du privilège offert par le gouvernement du pays qui vous héberge.

Vous pouvez aussi acheter une part seulement parmi un ensemble de biens (dirigé par une entreprise spécifique), et bénéficier d’une rémunération en fonction des nombres de parts. Pour cela, il faut passer par une société civile de placement immobilier ou SCPI et c’est ce qu’on appelle acheter « pierre papier ».

Les parkings, les places de stationnements, les box ou même les garages font partie des biens atypiques, mais qui sont fortement demandés, ce qui les rend très rentables. Cela dépend surtout de son emplacement.

Plan du site